dimanche 11 avril 2010

Van Vieng : décidémment, c'est une ville qu'on ne conseille pas!

L'avantage ici, c'est que tout le monde est complètement bourré le soir, donc le matin la population des rues redevient à peu près normale, ils sont tous en train de dé-saoulersad. On est partis avec en tête l'idée de faire une petite rando, les paysages sont tout de même assez jolis, mais on a vite déchanté... Très peu de vrais sentiers de randonnée, et la plupart restent dans et autour des champs, pas très passionnant! On a donc changé nos plans, en voyant un panneau indiquant une grotte (il y en a des tas ici). Difficile à trouver, le chemin était coupé, on a dû traverser une route en construction (très agréable) et un nouveau village en train de se faire bétonner (en terme de jolis paysages, je crois qu'on peut faire mieux). On est finalement arrivés à la grotte, entrée 10 000 kips par personne. On a cru à une blague : non seulement la grotte était minuscule et pas spécialement jolie, mais en plus les murs étaient couverts de graffitis, on se demande pourquoi on paie. Tant qu'à faire, on essaie de monter sur la colline, "l'ascension" était incluse dans le prix. Impossible : des échelles branlantes en bambou et bois pourris étaient censées nous amener au sommet, on a préféré capituler vu l'état de délabrement, c'était prêt à lâcher à tout moment. Déçus, une fois de plus.
Retour en ville, où les ivrognes sont réveillés, et des convois de tuktuks remplis de touristes à poil traversent la ville, de grosses bouées chargées sur le toit. C'est l'attraction phare paraît-il, se poser sur une grosse bouée et descendre la rivière en se laissant porter par le courant. Quand on a plus d'alcool que de sang dans l'organisme, ça ne me semble pas être la chose la plus intelligente à faire, mais bon, chacun voit midi à sa porte! Pour couronner le tout, on a constaté la disparition de notre baladeur : personne n'est venu faire la chambre, mais ils ont au moins dû passer pour se servir. Mais comme c'est bien précisé dans le règlement, l'"hôtel n'est pas responsable des biens laissés dans les chambres". Un peu facile, quand même...
eek

.

0 commentaires:

Article plus récent Article plus ancien Accueil