lundi 15 mars 2010

Battambang... à vélo!



La ville est une salle de fête géante! En ce moment, c'est la période des mariages, il y en a partout et de gigantesques auvents sont dressés dans les rues. Les cuistots s'affairent à préparer des tonnes de plats dans des récipients énormes, et il y a de la musique partout. On prend cette fois des vélos pour visiter les campagnes. On aimerait aller voir le « bamboo train » : aucune idée de ce que c'est exactement mais la balade est sympa, et le type qui louait les vélos nous a montré où c'était sur le plan. Après avoir fait une bonne dizaine de kilomètres (alors que le fameux train était à 5 km), on s'arrête dans un café tout perdu dans la campagne. Surprise! Le serveur parle anglais et il est très sympa. Apparemment, on s'est bien plantés de direction, le trajet indiqué est archi faux. Il propose même de nous guider, il est en scoot mais il roule doucement. On arrive à un panneau « bamboo train, 1,5km, et il nous dit que c'est tout droit. On voit un panneau 1000m, on autre 600, un autre 200... Et plus rien! Après le « 200m », on a pris plusieurs chemins dans plusieurs directions, on a roulé peut-être deux ou trois kilomètres de chaque côté, mais on n'a rien vu! On avait prévu d'aller voir une montagne avec des temples, mais c'est à 15 km, alors si c'est aussi bien indiqué on n'est pas rendus! On trouve une vendeuse de jus de canne et on vole vers son stand, dégoulinants à cause de la chaleur humide... Mais on fait très vite demi-tour. Avec les cannes, elle presse les mouches qui volent autour du plan de travail sucré et qui ne s'envolent pas assez rapidement pour échapper à la machine infernale. Un p 'tit jus de mouche?

.

0 commentaires:

Article plus récent Article plus ancien Accueil