vendredi 26 mars 2010

journée censée être reposante...

On est un peu désespérés, honnêtement. Notre dernier jour dans le pays, on aurait aimé qu'il se passe autrement. Bon, niveau arnaques débiles le Vietnam détient toujours la palme, et haut la main, mais le Cambodge serait bien classé dans le palmarès final... Ce matin en me levant je vois que la poubelle est remplie de papiers de bonbons, je n'avais pas du faire attention hier soir. J'engueule un peu Vincent parce que, franchement, il aurait pu m'en laisser! Il me dit qu'il n'a touché à rien... Pris d'un gros doute, on cherche le paquet qui est presque vide, alors qu'on a du manger que deux ou trois bonbons chacun...
Pas de doute cette fois, c'est la femme de ménage. On avait bien constaté des "disparitions" de nourriture (gâteaux, paquets de céréales, pains), mais on s'était dit qu'on avait du mal compter. Quelques objets aussi avaient disparu, mais ici on a bien vu que ça ne servait à rien de se plaindre à l'accueil on a toujours tort... On se contentait donc de ne rien laisser de valeur dans la chambre. Mais les bonbons... Elles sont un peu idiotes quand même d'en avoir pris autant, c'est trop évident! Comme on ne peut rien dire, et qu'on adhère au principe "la vengeance est un plat qui se mange froid", on leur a concocté une petite surprise... Notre vendeuse de légumes préférée nous a donné l'autre jour un stock de piment, bien plus qu'on n'aurait pu en manger! On a consciencieusement frotté chaque bonbon avec une bonne quantité de piment, et puis on a fait pareil avec les papiers et le gros emballage. Oui, c'est pas cool mais il faut bien qu'on se venge un peu quand même!
Deuxième étape : signaler à l'accueil qu'on part bien loin, en vélo, et toute la journée. Le feu vert pour les femmes de ménage!!! (oui, je mets au pluriel elles sont deux ou trois par chambre...).
Ensuite, direction l'agence de visas. Encore une arnaque, et une belle! Déjà qu'on a payé bien cher... Il y a un papier d'agrafé à côté du visa, pas facile de le lire mais on voit que le visa est valide une semaine... Et on a payé pour un mois! On le dit à la fille, qui nous dit que c'est rien. C'est rien??? Alors si c'est rien, pourquoi elle ne le modifie pas? Elle a l'air super embêtée et corrige le papier en faisant la tronche.
Pour se détende, on commence la promenade qui nous amène au lac Tonlé Sap : on fait une quinzaine de kilomètres à travers des paysages trop mignons, on arrive dans la zone que le lac inonde quand le niveau monte (tous les étés) : les maisons sont sur pilotis, et certaines sont équipées pour flotter!
Problème : un barrage... On nous dit qu'il est impossible de passer en vélo. Ah oui??? Mais pourquoi tout le monde passe en vélo sauf nous alors? Les gardes sont gênés, on les cuisine pendant un petit quart d'heure. Ils finissent par nous dire que les touristes n'ont pas le droit de passer. Nous, on est obligés de prendre un bateau pour aller au lac, on ne peut pas le contourner sur les rives. On demande le prix du bateau, un peu exaspérés quand même d'être encore une fois pris pour des porte feuilles sur pattes : 30 $. Ben voyons!!! Pour voir un lac!!!
On fait demi-tour, mais avant on leur a quand même demandé "Et pour vous les touristes ils ne sont là que pour subir vos arnaques?". Ce gros débile à répondu "oui", comme si c'était tout à fait naturel.
On retourne en ville, on craque un peu et on fait le tour des agences pour trouver un bus direction "4000 islands", un petit coin de Laos qui est paraît-il très joli. On ne se fait plus trop d'illusions sur la mentalité des gens là-bas, ça a l'air d'être à peu près équivalent dans toute l'Asie. Départ : demain à 4h30 (va falloir se lever tôt!), et arrivée à 18 heures... en espérant déjouer toutes les futures arnaques qui se produiront immanquablement!
Le pire du pire??? Les femmes de ménage n'ont pas fait la chambre... Snif, à croire qu'elles ont senti le piège...

.

0 commentaires:

Article plus récent Article plus ancien Accueil