samedi 1 mai 2010

Arrivée à Ayutthaya, ville trop miam!

On avait mis un réveil à cinq heures, heure d'arrivée indiquée sur le ticket. En fait, le train avait une heure et demi de retard, on a donc pensé se recoucher... mais les deux mamies qui avaient les couchettes du dessous voulaient qu'on se lève pour pouvoir replier les lits, ce qui est idiot car les couchettes du dessus sont très hautes, donc elles auraient pu s'asseoir! Les employés du train ont refusé de nous faire lever de force, étant donné qu'il n'était que cinq heures, et les mamies ont changé de place. On précise quand même qu'on est tombés sur les deux seules chieuses du train! Sinon, les thaïlandais sont vraiment très discrets et pas du tout embêtants, pas comme les vietnamiens qui parlaient à voix haute toute la nuit si ça leur plaisait, sans se soucier des autres.
On arrive juste à côté de l'embarcadère : la partie touristique de la ville (avec les temples et les musées) se trouve sur une île. On trouve un petit restau pour petit déjeuner, et le proprio est vraiment lourd : il confond guest house et club de rencontre, nous présente tous les clients de toutes les tables, et répète une vingtaine de fois qu'il adore la France, et que les Suisses et les Belges parlent aussi français (info inédite). Tout le monde le trouve très lourd, en fait le type est également très fan du pastis, il sent à dix kilomètres! Malgré ça, on prend une chambre chez lui, ses prix sont bien plus raisonnables que ceux des autres (enfin vu la tronche des chambres on comprend pourquoi). En prime, on récupère la chambre maudite : ici il faut croire que chaque hôtel a son pervers exhibitionniste, ici c'est un gros anglais qui trouve certainement très excitant de se balader à poil dans les couloirs, et qui squatte en permanence devant la salle de bain, essayant d'apercevoir quelque chose à travers la porte, certainement. Le truc très pratique aussi, c'est la salle de bain commune pour quinze personnes. Le top, c'est que les toilettes sont également dans la salle de bain, c'est vraiment galère il y a toujours quelqu'un, il faut faire la queue pour se doucher! D'habitude on a plutôt une salle de bain pour quatre ou cinq...
On se fait une énorme sieste tant qu'il fait chaud, et on prend le mini bateau pour aller sur l'île. On arrive à un grand parc aménagé autour des principales ruines de temples, c'est le genre de temples qu'on trouvait à Angkor. Quelques photos valent certainement mieux qu'un long discours, donc voilà :



On a passé tout l'après-midi dans le parc, avant de rentrer en passant par un genre de gros bazar en plein air. On a fait pas mal de provisions, pour la première fois en Asie …. Les prix des fruits sont indiqués! Et c'est cinq fois moins cher que ce qu'on nous faisait payer ailleurs, c'est cool de ne plus se faire arnaquer!

.

0 commentaires:

Article plus récent Article plus ancien Accueil