vendredi 17 janvier 2014

Munduk, sources chaudes et monastère

Un chauffeur à Munduk ?

Nous sortons le matin en quête d’un moyen de transport. C’est la saison creuse, et on doit être les seuls touristes de la ville… D’ailleurs beaucoup de guest houses et de warungs sont fermés ! On trouve enfin un bazar local avec écrit « transport » sur la vitre.  Un papi nous propose de nous conduire à peu près où on veut, on accepte, et on a bien fait ! En scooter, ça nous aurait pris un temps fou de nous repérer… Sans compter le risque en cas de contrôle.

Cours d’indonésien et de botanique

Le papi en question est assez bavard et il nous donne un cours privé d’indonésien. On n’est pas spécialement doués, mais c’est beaucoup plus facile que la plupart des langues asiatiques. Il nous montre aussi sur quels arbres poussent quels fruits et épices, on est incollables maintenant !

Sources chaudes

Nous sommes allés à Banjar, petite ville tout au Nord de Bali afin de voir ses sources chaudes sacrées. Nous ne voulions pas nous y baigner, mais une fois devant nous avons changé d’avis. Vincent a donc acheté un superbe maillot de bain balinais (ironie) et je me suis enveloppée avec un sarong. L’eau était vraiment très chaude et il n’y avait que peu de touristes donc c’était vraiment sympa.



Monastère de Banjar

Nous avons ensuite visité quelques temples et un monastère (bouddhiste, mais beaucoup de figures hindoues étaient représentées, ici ça ne pose aucun problème de mélanger les lieux de cultes des deux religions).

Plantation de cafés et d’épices

Sur le retour, nous nous sommes arrêtés pour visiter une plantation de café et d’épices. Notre guide, une jeune balinaise, était très drôle et parlait très bien anglais. Extrait d’une discussion alors qu’elle nous montrait les différentes épices qui poussaient :

La guide : - Vous êtes mariés ?
Nous : - Euhhh non…
-Si vous revenez à Bali pour votre voyage de noces, il (Vincent) doit prendre du gingembre.
-Ah… (morts de rire intérieurement parce qu’elle nous dit ça comme si c’était normal)

Randonnée


En rentrant, comme si ce n’était pas assez, nous avons fait une randonnée dans la forêt et nous sommes tombés sur des ananas qui poussaient… Bon, c’est pas très cool mais on en a cueilli un (il y en avait beaucoup donc c’est pas bien méchant) et nous l’avons improvisé un couteau avec un bambou pointu. 


.

0 commentaires:

Article plus récent Article plus ancien Accueil