jeudi 18 mars 2010

Après-midi vélo et visites "light".

En sortant, on se fait sauter dessus par des hordes de vendeurs et serveurs sortis des mini bouibouis en plein air. Leur mission : nous faire acheter, on se retrouve en Inde puissance dix et ça demande une bonne dose de sang froid pour ne pas crier sur tout le monde. Ils nous collent, nous attrapent, nous parlent dans toutes les langues car ils essaient de deviner notre nationalité, c'est insupportable! Les gamins jouent du pipeau (faux, bien entendu) au ras de nos oreilles, histoire qu'on apprécie bien le côté maléfique de cet instrument qui a du être inventé par un sadique, et les femmes prennent une voix traînante exprès pour les touristes, on dirait un long miaulement continu, au secours!!! On s'en va bien vite, et on fait une pause picnic au calme.
Petit truc très bizarre, on est assis tranquilles un peu à l'écart, c'est l'heure où tous les visiteurs sont partis. Et on croise un cortège un peu spécial : deux mecs à l'air pas trop aimable, et plein de gamins qui n'ont pas l'air d'être là pour visiter, ils ont la peau très noire donc ils ont du rester un certain temps en plein soleil... Pas de doute possible, les gamins bossent, on ne sait pas où, mais on pourrait penser qu'ils reviennent du chantier de rénovation vu leurs tenues. ça se fait beaucoup ici, le français qui dirigeait une association a du faire construire des bâtiments et pour livrer les briques, on lui proposé le forfait "enfant", moins cher, c'est vraiment grave! Du coup, les affiches à l'adresse des étrangers qui fleurissent dans la ville, comme quoi il faut donner de l'argent pour la protection de l'enfance cambodgienne, ça nous parait encore plus bidon. On sait bien où va l'argent, ici...
Après avoir vu le temple le plus impressionnant de tout Angkor, on reprend les vélos pour une balade dans la jungle. Le paysage lui-même est vraiment superbe, même quand on ne visite pas les temples la vue est magnifique, et la foule du matin s'est dissipée, c'est vraiment très agréable! On ne visite que deux temples, tout petits.
Petit diapo du temple de Thommanon, où notre photographe s'est pris de passion pour une petite chauve-souris.



Ensuite, grosse pause dans le temple d'en face, Chau Say Tévoda, parce que mine de rien monter et descendre des marches toute la journée, en plus du vélo, ça fatigue bien. D'ailleurs dans les temples, entre deux pièces, il y a souvent une énoooorme marche. ça sert à empêcher les mauvais esprits d'entrer. Et ça bousille les jambes, aussi!


Le soir, on est rentrés bien exténués, par la chaleur, le fait de se lever tôt, et puis le fait que c'est pas pour les feignants, quand même, la visite! On y retourne demain si nos jambes nous le permettent : )


Agrandir le plan

.

0 commentaires:

Article plus récent Article plus ancien Accueil